Spi a participé à un CD autoproduit avec CAÑYON en 1998 sous l’impulsion d’André Rocchia, en compagnie de Gérard Schmitt et plus tard Bernard Dupré et Patrick Liotard.
En 2001, à l’occasion d’un concours de Finger picking lancé par Jean- Félix LALANNE en mémoire à Marcel DADI, Jean-claude SPINELLI s’est replongé dans ses vieilles tablatures et a retrouvé le plaisir et l’exigence de la guitare Finger picking. Parmi les dix lauréats, les rencontres faîtes lors de ce concours ont été une nouvelle fois déterminantes. François Sciortino, Régis Yagoubi, Philippe Fouquet, puis l’univers convivial de la convention d’Issoudun avec ses master class et ses luthiers ont ouvert un nouveau challenge : Pourquoi ne pas se jeter à l’eau et enregistrer un CD de guitare instrumentale ! Sa vieille et fidèle Yamaha FG 580 achetée à Londres en 1975 ne resterait plus orpheline. L’acquisition de deux guitares d’occasion (une Dana Bourgeois et une Larrivée) plus spécifiquement destinées au Finger picking ont poussé Spi à explorer plus systématiquement le jeu aux doigts et à s’appliquer davantage sur le travail de la main droite…
Jean-claude SPINELLI qui avait découvert ce style à ses débuts, s’est remis au travail et a renoué avec ces guitares multiples en jouant des compositions personnelles et quelques reprises de picking et de fingerstyle, en utilisant l’accordement standart mais aussi l’open tuning cher à Pierre Bensusan ( DADGAD, souvent utilisé dans la musique irlandaise).

lire la suite      retour page 1