Jean-claude « Spi » SPINELLI né à Toulon le 24 juillet 1955 a eu le choix pour ses quinze ans entre la guitare et la … mobylette ! Il a choisi la guitare cordes acier ! Une guitare «Gaisler» avec un manche de charrue a été à l’origine de ses premières ampoules…
Sa première grande claque musicale : le film « Woodstock » où la découverte de Croby, Stills, Nash and Young, Jimi Hendrix, Carlos Santana a été une véritable révélation. Son monde serait musical ou ne serait pas !
Guitariste autodidacte, Spi s’est frotté à Brassens et à la chanson française, au répertoire Folk de Dylan à Cat Stevens, puis très vite à l’univers West coast de CSNY, Eagles, América, qu’il a exploré avec ses compagnons de musique sur les bancs de l’école normale… Parallèlement à la découverte des harmonies vocales et des parties de guitares acoustiques de Stephen Stills , Neil Young et David Crosby, une attirance pour la guitare instrumentale commençait à se préciser. Gary Peterson, Steve Warring, Roger Mason, Léo Winjkamp jr, Léo Kottke, Pierre Bensusan, puis Marcel Dadi avec sa fameuse méthode “la guitare à Dadi” ont été des professeurs exigeants mais combien passionnants !
A cette époque, Spi a commencé très vite à composer quelques titres en Finger Picking et Finger Style. Il a mené de front la musique de groupe à travers plusieurs formations : Pony Express (reprises acoustiques), V.O (répertoire de créations en français dans la mouvance de « Police »), puis CAÑYON (travail plus abouti de titres où les harmonies vocales cotoyaient des arrangements instrumentaux de grande finesse…).

lire la suite